Le Magnétisme Curatif

UN GESTE D'AMOUR
Actualités / Le 3 décembre 2016

 

Comment définir le Magnétisme Curatif :

Parler du magnétisme, c’est avant tout faire référence à cette énergie si particulière que l’on appelle le fluide vital. Cette énergie se trouve en chacun de nous et dans tout ce qui nous entoure. C’est un élément constitutif de base, source de toute vie, elle traverse toutes les formes et les anime. Sans la présence de ce fluide vital, la vie ne pourrait s’exprimer à travers la matière, c’est le souffle même de la vie.

Tous les corps de la nature et plus particulièrement les corps animés agissent continuellement les uns envers les autres et cette perpétuelle réciprocité d’action constitue le magnétisme. On parle alors d’un échange entre les corps vibratoires.

Tout être vivant possède un potentiel magnétique, il n’est pas égal entre chaque individu et dépend en partie de sa santé physique et morale. Ce potentiel énergétique varie à chaque instant entre l’accumulation de ce fluide vital qui est stocké et la façon de chacun de le « consommer ».

Le magnétisme curatif consiste à transmettre ce fluide vital d’un émetteur vers un récepteur. Il est facile de définir le récepteur comme la personne qui reçoit ce fluide vital, en revanche il est plus complexe de déterminer qui en est l’émetteur. Les 2 approches principales du magnétisme curatif qui suivent, amènent chacune des indications sur l’émetteur de ce fluide vital.

Les différents moyens de transmission de cette énergie sont nombreux. Généralement l’imposition directe ou à distance des mains est l’outil de transfert le plus courant, cependant le fluide peut être relayé par le souffle, les yeux, les mots mais également la pensée orientée par « l’intelligence du cœur ».

Le Magnétisme Humain ou Magnétisme Animal :

Cette approche consiste à placer le magnétiseur comme l’émetteur direct de son propre fluide vers le magnétisé. Les résultats de cet échange de fluide dépendent en grande partie de la qualité et de la quantité d’énergie que le magnétiseur stocke et retransmet. Il devra maintenir une bonne hygiène de vie, car sa santé physique et moral est la garantie d’un fluide de qualité.

Cependant cette approche soulève un questionnement. Si la personne magnétise, par le biais de ses propres énergies, cela sous-entend qu’elle en possède une quantité limitée. Si l’action de magnétiser est reproduite de nombreuses fois consécutives lors d’une même journée alors cette « pile » devrait être amenée à se vider, amenant une forme de vulnérabilité ou de fatigue du magnétiseur.

Et pourtant rien n’est moins sûr, car si la notion de donner ou transmettre ses propres énergies est réelle pour cette personne, la sensation d’en recevoir en échange l’est tout autant.

L’hypothèse émise serait que le magnétiseur qui donne avec amour une partie de lui, recevrait en retour la capacité de renouveler une partie de son stock de fluide vital. L’échange entre le magnétiseur et le magnétisé fonctionnerait alors comme une boucle et trouverait une fois de plus un équilibre permettant à chacun d’eux de se « nourrir » à sa manière et avec justesse de cet échange énergétique basé sur de nobles intentions.

Le Magnétisme Spirituel :

(Le Terme Spirituel est souvent chargé de croyances pour chacun d’entre nous, mais il est présenté ici hors de toute appartenance à un quelconque dogme religieux.)

Cette approche conserve de nombreuses ressemblances avec le magnétisme humain. La principale différence est de définir le magnétiseur comme un intermédiaire entre la source subtile du fluide vital qui ne lui appartient pas et le magnétisé. L’émetteur est alors le fluide universel qui se trouve tout autour de nous. Il est capté et redirigé par le magnétiseur qui agit comme une antenne relais vers le magnétisé. Le magnétiseur occupe alors la place d’un instrument permettant ainsi au souffle de la vie de s’exprimer. Il n’est pas l’acteur principal mais sa présence est indispensable pour que le fluide vital puisse être transmis à une personne souffrante.

Comparons ici le magnétiseur à un instrument de musique comme une flûte par exemple. Sa présence est requise pour que la musique puisse en sortir, cependant elle dépend de quelqu’un ou quelque chose de plus fondamental qu’elle. C’est le souffle qui en la traversant, va lui permettre de sortir un son ou une vibration. Plus grande sera cette alchimie entre le souffle et l’instrument, plus justes et mélodieuses seront les notes et la musique émises. La flûte ne décide pas d’émettre le son et pourtant elle doit être présente pour que le son vibre.

Il en est de même pour le magnétiseur, il canalise ce fluide avec foi, persévérance et amour de son prochain et pourtant il ne décide de rien. Seul sa présence conjuguée à ses intentions bienveillantes d’apporter son aide sont essentielles. Il peut selon ses croyances, renforcer sa foi en s’appuyant sur des prières ou demander l’intervention d’entités non-incarnées comme celles de guides, d’anges ou de saints par exemple afin que le souffle de vie puisse s’exprimer à travers lui.

En Résumé :

Le Magnétisme curatif est avant tout un acte d’amour qui consiste à donner de soi (il est là le véritable sens du DON) ou à servir d’instrument, pour venir en aide aux personnes souffrantes. Contrairement à de nombreuses idées reçues, il n’est pas l’apanage de certaines personnes se présentant comme des « élues » ou ayant hérités d’un « don » particulier. C’est une faculté plus ou moins grande, que nous possédons tous et qui ne demande qu’à s’éveiller dans nos consciences.

Cependant, la plupart des personnes expérimentées ayant fait du magnétisme curatif leur profession, ont amplifié leurs capacités à capter et retransmettre avec justesse cette énergie vitale, à un plus large public.

Il faut pour cela de la patience et de la persévérance afin de développer cette sensibilité qui demande d’ouvrir son esprit à quelque chose que l’on ne peut pas expliquer de façon rationnel. L’Amour et la volonté de donner à son prochain, l’aide dont il a besoin est certainement la clé de ce qui reste encore aujourd’hui, un mystère…

 

Je souhaiterais conclure le thème de cette première lettre d’actualité par cette citation de Victor Hugo :

« Je ne suis rien, je le sais mais je compose mon rien avec un petit morceau de tout »

Catégories

  • Tous les articles
  • Contactez le cabinet du trêfle

    Contact

    Coordonnées

    Cédric Ratier

    Magnétiseur

    Kinésiologue

  • 06.88.49.54.64
  • cabinetdutrefle@gmail.com
  • LIEU DIT LEZARZOU
    29600 PLOURIN LES MORLAIX

  • Plan d'accès

    Télécharger le plan d'accès

    Contactez-moi

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre Téléphone (obligatoire)

    Sujet

    Votre message

    Remonter en haut